Remettre du confort dans son quotidien professionnel : De nécessaires réajustements

Mes clients viennent souvent me voir avec cette même demande : « retrouver l’énergie au travail, le plaisir, sentir que ce que je fais est utile, me sentir à ma place et reconnu(e) »

En effet, il arrive fréquemment dans la vie professionnelle, cette phase où l’on sent que toute l’énergie que l’on a mise dans le travail durant plusieurs années n’apporte plus les mêmes bénéfices qu’auparavant. Comme si un déséquilibre était en train de se creuser au détriment de notre propre énergie, de notre confort, de notre enthousiasme.

Parfois, ces changements internes sont générés par des changements externes : une nouvelle direction, un nouveau mode d’organisation, de management etc… Dans ce cas, le risque est de s’enfermer dans une spirale négative dans laquelle nous n’aurions aucune marge de manœuvre puisque la source du problème se situe ailleurs et que les seules options possibles consistent à subir… ou résister.

Subir ou résister ?

Dans les deux cas, le processus est coûteux psychologiquement et peu efficace.

Je leur préfère une troisième voie, comme l’illustre cette sentence de Marc Aurèle reprise dans l’ouvrage de Patrice FABART « Révélez le manager qui est en vous »

« l’être humain accompli est celui qui a :

  • Le courage et la volonté d’agir pour changer ce qu’il peut changer,
  • La sérénité d’accepter ce qu’il ne peut pas changer
  • La sagesse d’en faire la différence

Faire la différence entre ce sur quoi je n’ai pas la main, et agir sur ce que je peux changer : cette posture permet de sortir du piège de l’impuissance, de la frustration, des pertes d’énergie inutile, pour retrouver son pouvoir d’agir et son efficacité.

Certes, ceci n’est pas toujours aisé à faire dans la réalité. Pourquoi ? parce que des valeurs, des besoins, des enjeux relationnels (et d’égo !) sont souvent entremêlés, nous privant de notre clairvoyance et freinant l’accès à nos ressources.

En coaching professionnel, nous travaillons cette flexibilité

Nos habitudes sont des comportements que nous reproduisons régulièrement, et qui sont devenus des automatismes ;

Ces comportements automatiques sont le résultat de nos émotions, pensées, croyances que nous avons solidement ancré et dont nous n’avons parfois même plus conscience.

Les personnes qui font preuve de perfectionnisme par exemple, se sont construits un mode de pensée dans lequel l’exigence de qualité est très élevée où l’erreur est bannie et associée à une moindre crédibilité. Les pensées et émotions associées au perfectionnisme peuvent être  « je ne dois pas me tromper » « il est nécessaire d’être précis » « si je rends un travail de qualité médiocre, je vais perdre en crédibilité ». Très souvent, la peur est aux commandes. Et celle-ci renforce le comportement perfectionniste pour continuer à répondre à ce haut niveau d’exigence.

C’est ainsi que nous nous retrouvons pris au piège de notre propre fonctionnement, de nos propres pensées et croyances.

Travailler sa flexibilité psychologique permet d’assouplir ensuite les comportements : en coaching, nous accompagnons nos clients à prendre conscience de leurs pensées, croyances, émotions qui parfois leur sont utiles, et parfois les piègent dans des comportements automatiques qui les amènent à reproduire toujours les mêmes schémas.

 Parce que nous ne pouvons changer ce dont nous n’avons pas conscience, une meilleure connaissance de notre fonctionnement personnel mène la plupart du temps à des réajustements naturels, plus adaptés aux besoins de l’individu et plus en phase avec ses valeurs.

Miser sur ses forces pour retrouver de l’énergie

Trop souvent nous focalisons sur nos défauts… et ceux des autres !

Lorsque je demande à mes clients : et quelles sont vos forces ? Dans quoi êtes-vous naturellement bon(ne) ? Pour quoi êtes vous régulièrement félicité(e ) , remercié(e ) ? Les réponses sont souvent banalisées,  comme si c’était normal, banal, non remarquable. Mais ce qu’ils ignorent, c’est que leurs forces et la manière dont ils les utilisent sont uniques et constituent le terreau de leur énergie et de leur réussite. Nous le savons désormais, les recherches en psychologie positive l’ont largement démontré : il est bien plus efficace de travailler sur ses forces que de corriger ses faiblesses. Une prise de conscience de nos véritables forces, de nos talents, associés aux compétences permet de faire un réel bond en avant, d’élargir le regard que nous portons sur nous-même,  de contrecarrer ce fameux « biais de négativité » qui très souvent nous enferme dans nos schémas répétitifs. Connaître et utiliser ses forces naturelles au travail est un levier très efficace pour retrouver énergie et motivation.

Vous voulez connaître vos forces naturelles ? Le VIA institut on character dirigé par Neal Mayerson est une organisation à but non lucratif dont l’objectif est de faire connaître l’étude des forces de caractère à travers le monde. Le site vous propose gratuitement un test en ligne vous permettant d’identifier vos forces naturelles, celles qui , précisément lorsque vous les activez, vous rend authentique et vous met en énergie.

Le DISC est également un outil très intéressant qui permet de connaître ses modes de fonctionnements naturels et ses talents mais identifie également le décalage qui peut exister entre le fonctionnement naturel et celui que nous avons dû développer pour nous adapter aux exigences de notre poste. Parfois, nous sommes amenés à faire le « grand écart », ce qui est couteux en énergie, et pas toujours efficace. Le DISC est un fabuleux outil de connaissance de soi et des autres qui permet de faire un bond en avant dans son processus de flexibilité.

Vous voulez en savoir plus sur le coaching professionnel ? Vous souhaitez faire un point sur votre situation ? Je reste à votre disposition échanger avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.